La cohérence cardiaque

Temps de lecture : 3 à 4 minutes

Quelques minutes pour réduire les effets du stress sur votre organisme, réduire votre anxiété, augmenter votre système de défense immunitaire, diminuer l’hypertension artérielle, réduire la dépression, prendre de meilleures décisions et développer votre intuition…

Magique ?

Non… physiologique !

Le corps est régit par deux grands systèmes nerveux, le système somatique (actes volontaires) et le système autonome (régulation automatique). Le cœur participe activement au système nerveux autonome en permettant l’adaptation aux changements environnementaux (accélérer / ralentir).

Le système nerveux autonome est partagé en deux sous systèmes : le sympathique et le parasympathique.

• Le sympathique déclenche toutes les actions nécessaires à la fuite ou au combat mais aussi l’accélération de la fréquence cardiaque et respiratoire ainsi que la dilatation des pupilles ou l’inhibition de la digestion.

• Le parasympathique favorise quant à lui la récupération, la relaxation, le repos, la réparation…

La santé étant l’équilibre entre le sympathique et le parasympathique. L’inspiration stimule le sympathique et l’expiration stimule le parasympathique.

La respiration étant contrôlée par le système nerveux autonome ET par le système nerveux somatique, il est donc possible se contrôler le système nerveux autonome par cette voie.

Possédant près de 40 000 neurones ainsi qu’un réseau complexe et dense de neurotransmetteurs, le cœur communique directement avec le cerveau.

En agissant sur notre rythme cardiaque via des exercices de respiration, nous avons la possibilité d’envoyer des messages positifs au cerveau.

La respiration qui équilibre : Cinq secondes à l’inspiration, cinq seconde à l’expiration, soit six respirations par minute.

Lorsque l’on respire six fois par minute on est pratiquement certain d’atteindre cet état d’équilibre de cohérence cardiaque. Ce n’est pas la seule méthode mais c’est la plus simple car il s’agit d’une fréquence respiratoire commune à tous, d’une constante physiologique propre à l’être humain. Avec cette fréquence de 6 respirations par minute on arrive à une fréquence respiratoire de 0,1 Hertz qui semble être une fréquence de résonance de nombreux biorythmes (les systèmes sympathique et parasympathique ont aussi cette fréquence).

La cohérence cardiaque en pratique

3 fois par jour, 6 respirations par minute et 5 minutes durant pour obtenir des résultats car ces trois chiffres ont une raison physiologique et sont basés sur de nombreuses études. Il s’agit du fameux 365.

3 fois par jour car les effets bénéfiques de la pratique ne persistent que quelques heures (3 à 6 heures). Une durée moyenne de 4 heures entre chaque pratique est donc recommandée.

L’effet principal de la cohérence cardiaque est l’équilibrage et la modulation du cortisol, l’hormone du stress. La séance la plus importante étant celle du lever au moment où la sécrétion de cortisol est la plus importante. Effectuer la deuxième séance quatre heures plus tard afin d’atténuer les événements survenus dans la matinée et préparer au repas et à la digestion. La troisième séance, en milieu ou fin d’après midi est aussi importante que celle du matin car elle prépare à la soirée.

6 respirations par minutes car c’est la respiration à la fréquence de résonance des systèmes cœur/poumon commune à l’espère humaine et qui permet une augmentation optimale de l’amplitude de la variabilité cardiaque.

5 secondes à l’inspiration et 5 secondes à l’expiration en adoptant une inspiration abdominale par le nez et en expirant par la bouche comme si on soufflait dans une paille.

La posture : la position assise, le dos droit est recommandée car la cohérence cardiaque ne fonctionne pas bien en position couchée pour des raisons anatomiques et physiologiques.

Pour vous lancer plus facilement : il existe des applications gratuites pour smartphone comme RespiRelax+ ou Cohérence cardiaque (par exemple, mais il en existe bien d’autres).

Il suffit de suivre des yeux un objet qui se déplace de bas en haut en synchronisant sa respiration avec le mouvement de cet objet pendant 5 minutes. C’est aussi simple que cela !

Il existe également de nombreuses vidéos sur youtube.

Plus d’informations et liste des effets bénéfiques sur la santé sur http://www.passeportsante.net

De tout coeur : bonnes respirations !


Chélidoine : l’herbe aux verrues

Temps de lecture : 1 minute

La chélidoine (Chélidonium majus) est une plante commune de nos campagnes. Elle fait partie de la famille des coquelicots. Elle peut se trouver en fleur même en hiver. Les fleurs sont jaune-orangé et ont 4 pétales.

20190422_115432

La plante n’est pas comestible mais on utilise son latex pour mettre sur les verrues

20190422_115458

Quand vous cassez une tige, un latex orangé s’écoule. Il faut appliquer celui-ci plusieurs fois par jour sur la verrue. Celle-ci va finir par sécher et tomber. C’est très efficace, même si parfois (comme tout remède) il peut arriver que pour certaines personnes cela n’agisse pas.

20190422_115543

Il faut utiliser une plante fraiche. Pour cela, vous pouvez la garder dans un linge humide dans le bac à légumes de votre frigidaire.


Gâteau à l’orange sans gluten ni laitage

• Préparation : 15minutes      • Cuisson : 25 minutes      • Niveau difficulté : Facile      • Coût : €

  • 4 oeufs
  • 100 g de sucre rapadura ou blond
  • 120 g de farine de riz
  • 120 g de poudre d’amande
  • 140 g d’huile de coco (faire fondre)
  • 1/2 cc de bicarbonate de sodium
  • 1 pincée de sel
  • 2 oranges : zest râpé + leur jus

Mélanger tous les ingrédients. Mettre le contenu dans un moule préalablement graissé.

Préchauffer votre four à 165°C.

Laisser cuire 25 minutes (planter la pointe d’un couteau pour vérifier la cuisson).

C’est prêt !!!


L’Eau : c’est vital !!!

Temps de lecture : 2 minutes

Enfant eau

L’eau, cet élément si simple en apparence, est omniprésente dans notre corps et est indispensable à la vie. Nous pouvons rester plusieurs semaines sans manger, mais guère plus de 3 jours sans boire !

Répartition eau corps

Source : Nestle Waters France

L’eau joue 3 fonctions importantes :

  • Fonction thermorégulatrice : elle permet au corps de garder une température constante.
  • Fonction de transport :  elle permet d’acheminer au coeur des cellules les éléments indispensables à leur fonctionnement (acides aminés, glucides, acides gras, minéraux,…).
  • Fonction de drainage/élimination : l’eau permet d’évacuer les déchets produits par ces mêmes cellules.

Vous l’avez compris, les cellules ont les mêmes besoins que le corps humain : respirer (oxygène) – se nourrir (manger et boire) – éliminer (leurs déchets) !

eau

S’hydrater avec une eau de qualité est donc primordial. Mais qu’est ce qu’une eau de bonne qualité ?

L’eau est plus intéressante par ce qu’elle emporte que par ce qu’elle apporte. Pour le dire autrement, l’eau doit être peu minéralisée, ce qui lui confère un pouvoir d’élimination des déchets plus important sans fatiguer les reins. Les minéraux, souvent vantés par les publicités, doivent être apportés par une alimention équilibrée et non par l’eau. Il y a les eaux minérales mais … éventuellement juste pour une cure !

Il est intéressant donc de boire une eau peu minéralisée. Si vous buvez de l’eau du robinet (je ferai un article sur celle-ci et les différents appareils de filtration), vous pouvez demander les analyses de celle-ci à votre Compagnie des eaux. Pour les eaux en bouteille, il faut choisir une eau avec des résidus à sec < 140 mg/l (c’est écrit en très petit sur l’étiquette…). A titre d’exemple : Volvic, Montroucous, Rosée de la Reine, Carrefour Auvergne, Montcalme…

Le besoins total en eau (bue et ingérée par le biais des aliments) par jour est de 30 ml / kg : soit 2 litres pour une personne de 65 kgs par exemple. Nous perdons 1,5 à 2l/j pour respirer, transpirer, uriner, digérer

Un dernier petit conseil : il faut boire régulièrement en cas de pertes importantes (chaleur, activité physique, sensation de soif, …) et de manière générale en dehors des repas afin de ne pas trop diluer les sucs digestifs.

Alors à votre santé !

Verre d'eau


Détox & cure de sève de bouleau

Temps de lecture : 2 minutes

bouleau blanc

L’hiver touche à sa fin, les beaux jours arrivent… C’est le moment de faire un nettoyage de printemps (et pas seulement dans la maison…) !

Depuis le XIIème siècle, les peuples de l’Europe du Nord boivent au printemps de « l’eau de bouleau» en cure. Récoltée juste avant l’apparition des jeunes feuilles, la sève de bouleau fraîche est un liquide clair quasi-incolore semblable à de l’eau. Son goût est neutre ou très légèrement sucré.

Il s’agit de la sève brute de l’arbre, qui circule dans la partie vivante du bois et qui alimente les bourgeons en nutriments. En période de remontée de sève, en mars, un bouleau brasse jusqu’à 6000 litres de sève brute.

La sève a des propriétés drainantes et diurétiques. Elle est désacidifiante car elle permet l’élimination des déchets organiques comme l’acide urique.

Sa richesse en minéraux et oligo-éléments (calcium, potassium, magnésium, phosphore, zinc, manganèse, fer, chrome, sélénium, cobalt, or, silicium, cuivre et lithium) en fait une boisson reminéralisante et anti-oxydante.

Elle est également reconnue pour améliorer très nettement les problèmes de peau (souvent liés à la saturation par les toxines).

Cette potion magique est en plus peu calorique (environ 20 cal pour 100ml) !

La cure se pratique pendant 15 à 21 jours à raison d’un 1/2 à 1 verre tous les matins.

Préférez la sève fraiche (un atelier récolte sera proposé l’année prochaine). Elle se conserve au réfrigérateur. Pour la garder plus longtemps, vous pouvez ajouter quelques gouttes de jus de citron. Si son goût change, il ne faut plus la boire.

Il existe aussi en magasin bio ou sur internet des Bag in Box de 3 litres à 5 litres. La sève est pasteurisée pour une meilleure conservation.

Pendant la cure, il est important de boire au moins 1,5 litres par jour d’une eau peu minéralisée (dont les résidus à sec sont inférieurs à 140mg/l – information notée sur l’étiquette de la bouteille – expl : Monroucous, Rosée de la reine, Volvic…). Il faut également limiter fortement les boissons alcolisées, le café, les sucreries, le chocolat et pratiquer une activité physique douce régulière.

Vous allez pouvoir profiter du printemps en pleine forme !!!

 

Attention en cas de problèmes de reins connus, demander l’avis à votre médecin traitant. Si des douleurs rénales apparaissent pendant la cure, il faut l’arrêter immédiatement.


Recette du Miam-Ô-Fruit de France Guillain

miam

•Temps préparation : 5minutes  •Temps cuisson : 0 minutes • Niveau difficulté : Facile • Coût : €€

Ingrédients & Préparation


  • ½ banane écrasée à la fourchette jusqu’à la rendre liquide et légèrement brune
  • 2 cuillères à soupe d’huile de colza bio ou une cuiller à café d’huile de lin + une cuiller à soupe d’huile de sésame crue non toastée. On émulsionne l’huile dans la banane, on ne doit plus voir l’huile.
  • 1 cuillère à soupe rase de graines de lin broyées finement
  • 1 cuillère à soupe rase de graines de sésame broyées finement
  • 1 cuillère à soupe d’un mélange de 3 autres graines broyées (cajou, arachide, noix, noisette, tournesol, pépin de courge, etc. au choix)
  • 2 cuillères à café de jus de citron frais
  • Plusieurs fruits ou morceaux de fruits différents : pomme, poire, kiwi, papaye, mangue, litchi, longane, ananas, fraise, framboise, fruit de la passion, fruit du dragon, groseille, prune, mirabelle, pêche, abricot, mûre, airelle, corossol, pomme cannelle, etc….selon la saison et le lieu.

Tout ce que l’on utilise doit être bio ou, pour certains fruits, le plus naturel possible.

On ne met pas de fruits séchés, ils sont cuits au soleil.

On ne met pas non plus d’agrumes, orange, mandarine, pamplemousse, clémentine, ni melon ni pastèque. Ces fruits sont à digestion trop rapide, ils doivent être consommés à part

On fait une belle assiette qui peut être consommée au choix le matin, à midi ou le soir.

On n’ajoute rien, on n’ôte rien. 

Prenez le temps de le savourer ensuite…